Réforme du chômage annoncée

Par une réforme du chômage, le gouvernement cherche à atteindre deux objectifs : faire des économies sur les indemnités de chômage et diminuer le chômage. Pour cela, il veut mettre en place deux mesures : une limitation des allocations chômage des cadres et un bonus-malus sur les CDD courts. C’est ce que vient de confirmer Muriel Pénicaud, la ministre du travail.

Vers une limitation des allocations chômage des cadres

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a confirmé dans une interview des Echos qu’elle a bien l’intention de mettre en place une disposition concernant les allocations des cadres dans la réforme de l’assurance chômage. Pourtant les allocations chômage sont déjà limitées à un maximum de 7.700 euros bruts par mois. Mais, en pratique, selon l’Unedic, il n’y a qu’environ 0,03% des allocataires qui sont indemnisés à ce niveau maximum.

Une période de chômage doit être la plus courte possible

Selon les propos de la ministre « L’assurance-chômage est un filet de sécurité entre deux emplois. Donc, le but c’est que cette période soit la plus courte possible. Or, plus l’indemnisation est haute dans un contexte de plein-emploi et plus la durée d’indemnisation s’allonge ». Par ailleurs, selon la ministre « tous les indicateurs confirment la situation de plein emploi [des cadres], seniors exceptés ».

Seulement 3,8 % de chômage pour les cadres

Ayant fait ce constat et en précisant que le taux de chômage des cadres n’était que de 3,8% en 2017, la ministre a annoncé « Il y aura donc une mesure pour les hauts revenus qui tiendra compte de l’âge ».

Le gouvernement a repris la main sur la réforme

L’instauration d’une telle disposition avait été avancée en septembre dernier par le Premier ministre, Edouard Philippe, et la ministre du Travail. Les partenaires sociaux menant la négociation entre eux sur l’assurance chômage, n’ont pas souhaité discuter d’une telle disposition. Selon les organisations syndicales, une telle disposition, déjà utilisée dans le passé, augmenterait la précarité et n’aurait pas d’impact positif en faveur de la reprise d’emploi. La négociation entre le patronat et les syndicats de salariés n’ayant pas abouti, le gouvernement a repris la main sur la réforme de l’assurance chômage.

Bientôt un bonus-malus sur les CDD courts

Le gouvernement le voulait, les partenaires sociaux ne se sont pas mis d’accord. Alors, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud confirme que le gouvernement est bien décidé à mettre en place un système de bonus-malus pour « responsabiliser les employeurs » sur les contrats courts, via un décret portant réforme de l’assurance chômage.

Limiter le nombre de contrats très courts

Le décret va aussi « traiter de la permittence », un curieux nom pour désigner la succession de contrats courts entrecoupés de périodes d’indemnisation, dont les règles de l’assurance chômage « n’incitent pas au retour à l’emploi », selon la ministre.

Source : Agence Reuters et AFP

Site Expert-juridique.fr. Article : Assurance chômage vers une réforme. Mots clés : réforme du chômage ; ministre du travail ; Muriel Pénicaud ; allocations chômage des cadres ; bonus-malus sur les CDD courts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *